Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
cryptologie

cryptographie & cryptanalyse

La Naissance de Lucifer

Publié le 25 Octobre 2014 par Levy

Algorithme de chiffrement par bloc : Lucifer

Lucifer est un programme de chiffrement par blocs lancé par IBM aux années 1960. Le programme a été mené à bout par Horst Feistel puis par Walt Tuchman.Cela a abouti par la naissance de Lucifer vers les années 1970.

Lucifer s’inspire un peu du DES. C’est un réseau de substitution-permutation constitué de briques de bases similaires au DES. En effet dans le DES, la sortie est la fonction f, constituée par un « ou exclusif » avec l’entrée de la ronde précédente, ce qui donne l’entrée de la ronde suivante. Les tables-S de Lucifer prennent 4 bits en l’entrée et 4 bits en sortie ; l’entrée de la tables-S est une permutation au niveau des bits de la sortie des tables-S de la ronde précédente ; l’entrée des tables-S à utiliser parmi deux tables-S possibles. Contrairement au DES il n’y a aucun moyen pour que les rondes échangent entre elles.

Lucifer est doté de 16 rondes, des blocs de 128 bit et d’une gestion de clef plus simple que celle du DES.

Comme tout système de chiffrement ancien, Lucifer a montré ses limites. En effet une cryptanalyse différentielle peut facilement casser la première version de Lucifer. Cela a été démontré par Birham et Shamir avec un Lucifer des blocs de 32 bits, et que 8 rondes pouvaient être cassé par 40 textes en clair choisis et 229 étapes. La même attaque peut casser Lucifer avec des blocs de 128 bits et 8 rondes par 60 textes en clair choisis et 253 étapes.

On a aussi démontré que plus de la moitié des clés n’étaient pas sûres. Certains pensent toujours que Lucifer est plus sûr que DES. Mais ce n’est pas du tout le cas. Lucifer était couvert par plusieurs brevets, désormais dépassé.

Commenter cet article