Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
cryptologie

cryptographie & cryptanalyse

Les algorithmes de cryptage orientés compression

Publié le 1 Avril 2014 par Levy

Dans le cryptage des images il y'a des méthodes orientées compression. C'est à dire que l'on part des algorithmes de compressions pour crypter une image.

Zig-zag Permutation Algorithme : C'est historiquement le cryptage par MPEG proposé par Tang et est appelé "l’algorithme de permutation par zig-zag". L'idée est de remplacer les coefficients quantifié de la DCT par une permutation aléatoire de la liste.

Frequency-band Coefficient Shuffling :Dans le but de limiter la perte dans la compression comme c'est le cas de la l’algorithme de permutation zig-zag de Zeng et Lei, cette méthode propose au lieu de permuter les coefficients à l'intérieur d'un bloc de pixel 8 x 8. Cette stratégie diminue le dépassement de bit significativement mais on constate un accroissement de la taille du fichier d'environs 10 à 20%. Aussi il y'a un problème de sécurité induit par l'utilisation des permutations. Il y'a une amélioration par rapport à l'algorithme de permutation Zig-zag vu qu'on peut ajouter des clés pour choisir les blocs qui seront utilisés. Cet algorithme est plus résistant face à un "ciphertext only attack" .

Scalable Coefficient Encryption : Cheng et Li propose de crypter les coefficients de basse fréquence DCT seulement et laisser les hautes fréquences non crypté dans l’environnement JPEG. Cette approche est consiste donc à crypter seulement une partie de l'image. Les auteurs eux mêmes sont dubitatif sur la sécurité vu que lorsqu'on applique à tous les blocks de l'image certaines informations deviennent visibles. Kunkelmann et Reinema ont appliqué cette idée dans le cas du MPEG, en utilisant le cryptage par DES ou IDEA, et suggèrent d'utiliser d'autres coefficients.

Commenter cet article